Partagez | 
 

 Destination inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Destination inconnue   Mer 19 Déc - 22:47

Jeudi, jour de la retenue et du léchage de bottes de Conseil. Marah était une des personnes à avoir cette vision, mais c'était aussi le jour où il fallait éviter de se faire stopper par ce même Conseil et pour ce faire, rien n'était plus efficace que de se barricader dans sa chambre ! Aucun des membres du Conseil ne viendrait la chercher, elle n'avait pas d'infos et si elle avait une véritable dent contre quelqu'un, tout le monde savait que la Marâtre ne se faisait pas prier pour le faire savoir !

M'enfin, c'était aussi un autre jour avec les enfants et il fallait sortir pour aller chercher de quoi les nourrir. Ces sales gosses, elle ne faisait ça que pour sa survie, on attendait d'elle qu'on s'occupe bien des orphelins. Pourquoi ? Ils ne manqueraient à personne pourtant.. Marah soupira et sortit de son lit. La jolie blonde était la seule à l'école à avoir une « chambre » à elle seule, tous les enfants dormaient dans le réfectoire. Sa chambre était en réalité une ancienne salle de classe avec un lit dans un coin... Au moins, elle avait un vrai lit.

Après avoir fait sa toilette en étant bien sûre qu'aucun des morveux ne la matait, Marah enfila une longue robe... Rouge, pour faire original, au décolleté plus que provocateur. Il fallait bien se trouver des petits plaisirs, les temps étaient difficiles... Et, enfin, sortit, parapluie en main, même si celle-ci n'avait fait que commencer lorsqu'elle avait traversé la grande place jusqu'à l'auberge. Marah en était ressortie avec plusieurs cageots, empilés les uns sur les autres, dans les bras. Des vivres, surtout des légumes, quelques restes et bien trop peu de protéines. La religieuse se hâta de retraverser la place vers l'école. Elle avait aperçu Roise qui se dirigeait par là et elle n'avait aucune envie de la croiser ! Même si ce n'était pas la plus bavarde, c'était un membre du Conseil...

De retour à la « maison », la marâtre, comme à son habitude, donna un cageot à chaque gamin qui passait par là et leur demanda de la suivre vers les cuisines où ils devaient ranger la nourriture pendant que Marah commençait à cuisiner. Eh oui, c'était quand même elle qui s'occupait de la bouffe ! Elle faisait de grosses plâtrées pour nourrir tout ce beau monde, elle ressemblait à une sorcière au dessus de son chaudron, mais en plus belle ! Et tout le monde faisait la queue avec son assiette... Et tout le monde disait « merci », sinon c'était une main dans la gueule... On rigolait pas à la cantine.

Après avoir mangé tous ensemble dans la bonne humeur, ou pas, venait l'heure de la vaisselle en début d'après-midi. Il pleuvait des cordes dehors maintenant, aucun enfant n'était sorti de l'école d'après Marah. Elle entendait de l'autre côté du mur, dans le réfectoire, pas mal de bruit, mais c'était des enfants, elle avait fini par s'y habituer. Ou presque. Lorsqu'elle entendit une bagarre se déclencher, Marah sortit en furie et hurla sur les deux qui s'empoignaient.

- C'EST PAS BIENTÔT FINI OUI ?!

Et tout le monde se calma. La jeune femme leur ordonna de finir la vaisselle et ils avaient intérêt à ce qu'elle soit impeccable ou ils savaient à quoi s'attendre... En partant dans le couloir, Marah rattrapa sans réellement le vouloir un enfant et, par réflexe, elle attrapa sa couette. Aedan, toujours avec sa couette, ça ne pouvait être que lui.

- Et tu comptes aller où comme ça?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Aedan Lowe

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 5

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Sam 22 Déc - 17:07

Cela faisait longtemps déjà que plus personne ne savait en quelle année ils vivaient, à Collinstown. À l'inverse, tout le monde avait une connaissance très précise de l'écoulement de la semaine. Et nous étions jeudi.

Jeudi à la petite école, journée banale, une nourriture sèche et insipide, une absence de toute trace de chaleur, et des cris, des voix aiguës mêlées à celle de la maîtresse des lieux, qui s'amusait toujours bien de toutes ces vies qu'elle détenait entre ses doigts. Mais qui savait combien de temps ils auraient pu survivre à l'époque, sans sa regrettablement très précieuse aide. Ils n'étaient encore que des enfants dans leurs têtes en ces temps-là. Sauf que toutes ces années passées, ils n'avaient pas gagné un brin de force physique, et restaient entièrement dépendants de la despote pour la plupart.

Et cette ombre qui glissait le long du couloir en faisait bien partie.

Jeudi à Collinstown, la journée la plus calme de la semaine, en apparence. La journée où il ne fallait montrer aucun point d'accroche à qui que ce soit, journée où il fallait à tout prix se garder d'attirer l'attention. C'était lui, le véritable instant de tous les dangers.

Aedan le savait, et comme il le faisait depuis plus d'un siècle sans le savoir, était en train de s'éclipser de la scène à pas feutrés. Encore en quête d'un abri, cette périlleuse recherche lui prenait bien la journée, comme il tenait à changer très régulièrement de cachette, car ce n'était pas le tout d'être découvert. S'il était pris la main dans le sac, il ne savait pas combien on donnerait de sa peau.

Enroulé dans sa fidèle couverture, il marchait le plus silencieusement qu'il le pouvait sur le parquet grinçant. Hélas, pas de chance cette fois, une forte poigne agrippa le tissu et le tira brutalement en arrière, faisant basculer le d'apparence jeune garçon qui faillit s'écraser au sol. Même sans l'avoir encore vue, il ne doutait pas une seconde de l'identité du coupable. Et il pestait intérieurement de ce timing catastrophique. qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir lui dire.

Car évidemment, selon les règles de la maisonnée, il n'avait rien à faire ici.

"..J'ai entendu du bruit dehors..." mentit-il en tremblant "...Mademoiselle" ajouta-il car c'était crucial.


Double compte : Hisolda Collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Mer 26 Déc - 18:30

Evidemment que c'était Aedan. Ce trouillard disparaissait tous les jeudis, étrangement. Pas que Marah en avait quelque chose à faire réellement, il pouvait bien crever dans son propre coin, tant que c'était un vendredi après 23:33... Risquer de le perdre avant était inutile, c'était du gâchis. Elle savait bien qu'il tramait quelque chose, il avait tellement peur d'elle qu'il préférait tenter sa chance ailleurs. Du moins, Marah le prenait comme ça. Elle se baissa légèrement pour se mettre à sa hauteur.

- Moi, je n'ai rien entendu.

Marah ne lâchait pas la couverture, pas tout de suite, Aedan ne partirait pas sans ! Même s'il avait le cran de s'enfuir en courant maintenant, il n'aurait pas sa chère amie avec lui, il ne pouvait pas s'en aller sans ! Et puis même, s'il comptait revenir après avoir agi de la sorte... Eh bien, la jolie blonde reconnaîtrait qu'il en avait, mais pas pour longtemps !

- En considérant que tu dises la vérité.. Pourquoi t'aventurerais-tu dehors, seul, alors que n'importe quoi pourrait se trouver derrière la porte ?

Il fallait être insouciant ou suicidaire pour ouvrir la porte alors que le Devour pouvait à tout moment se trouver derrière, ou n'importe quelle autre créature. Ou « pire » un membre du Conseil. Non, Marah était persuadée que sont petit « protégé » mentait et qu'il s'échappait, comme chaque jeudi. Elle se redressa et fronça les sourcils, ne quittant pas du regard le garçon.

- Allons, tu crois que je ne vois pas ton petit manège ?

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, après avoir posé ses poings serrés sur ses hanches, tenant toujours fermement le tissu.

- Tu préfères le froid, la pluie et les cauchemars au repas chaud avec tes amis ?!

Marah avait légèrement haussé le ton sur la fin. Pas quelque chose qu'elle remarquait ou qu'elle voulait spécialement, c'était inconscient, l'agacement qui parlait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Aedan Lowe

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 5

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Sam 29 Déc - 8:53

Evidemment, une telle femme, si elle était devenue tout ce qu'elle était à présent, c'était qu'elle n'était pas complètement stupide. Il n'avait aucun moyen d'établir à quel point elle lisait en lui, mais de toute évidence, elle savait bien qu'il s'apprêtait à sortir. Pourtant il s'y prenait plus tôt que d'habitude... C'était vraiment une poisse de s'être fait pincer à un moment pareil. Maintenant il était dans une impasse.

"...Non...Je... Je voulais écouter s'il y avait des voix..."

En tout cas il n'allait pas s'avouer vaincu si tranquillement. Cette folle, et encore plus maintenant qu'il était pris sur le fait, aurait eu tôt fait de le suspendre elle-même à la potence le lendemain.

Il fallait qu'il trouve un plan, mais il n'arrivait pas à penser. Quoi qu'il en soit, elle se moquait bien du monde avec son "repas chaud avec les amis", cet endroit tout abrité des intempéries était-il, avait plus des airs d'univers carcéral. D'ailleurs ils ne sortaient jamais vraiment du bâtiment. C'était toute une petite armée de sacs de viande humaine que la marâtre avait à son entière disposition. À donner froid dans le dos.

"Excusez-moi, Mademoiselle, j'aurais dû vous avertir..."

Ajouta-t-il en regardant ses pieds sans lever les yeux une seconde. Elle était si près, il détestait lorsqu'elle les fixait ainsi. C'était tellement oppressant...

Et maintenant ? se disait-il. Allait-elle le punir, le frapper ? Il avait peu d'espoirs que son mensonge marche, et il avait tout à redouter de la suite des événements. Littéralement, il aurait mieux fait de ne pas se lever aujourd'hui. Mais cette porte, à laquelle il tournait le dos, continuait à obséder son esprit.


Double compte : Hisolda Collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Elizabeth Adams

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tyran officiel.

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Dim 30 Déc - 23:51

[← Depuis: La Grande Place]

"'Tis the last rose of summer, left blooming alone..."

Un nouveau chant pour une nouvelle destination. Sa voix douce parvenait à couvrir à ses oreilles le son de ses pas sur le sol trempé, plus difficilement celui de la pluie qui continuait de se déverser autour d'elle. Fort heureusement, sa destination serait, elle, bien au sec.

"All her lovely companions are faded and gone..."

Elizabeth leva les yeux vers ce qui ce dressait jadis fièrement au-dessus de la porte d'entrée de l'établissement. L'école avait perdu son nom depuis fort longtemps, violé autant par le temps que la malédiction.

"No flower of her kindred, no rosebud is nigh... To reflect back her blushes, or give sigh for sigh..."

Sur une dernière note elle poussa lentement la porte délabrée de l'établissement, pénétrant à l'intérieur. Malgré le fait que l'entrée y était de prime abord si simple, ce lieu restait relativement sûr lorsqu'on le comparait au reste du village. Il fallait bien ça pour y garder nombre d'enfants. Et en parlant d'enfants...

"Bonjour Aedan, bonjour Marah."

La porte s'étant doucement refermée derrière elle, grinçante, Elizabeth avait avalé en quelques pas dans le large couloir la distance qui la séparait des deux personnes qui y avaient pris place, prenant soin de refermer son parapluie. Une rapide observation de la situation et des protagonistes l'aida à immédiatement comprendre la situation. Elizabeth posa sa main glacée sur l'épaule du garçon.

"Ne t'en fais pas, tu n'es pas sur notre liste cette semaine encore."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Mer 2 Jan - 14:11

Des voix, bah voyons. Il était possédé maintenant ? Il lui aurait tout fait. Enfin, façon de parler. Ce n'était pas le pire des gamins ici, à vrai dire même, ils ne croisaient pas tant que ça ! Alors quand ils pouvaient partager un petit moment ensemble, où Marah pouvait exercer son magnifique métier de tyran...

- Tu aurais plutôt dû...

La jolie blonde n'eut pas le temps de finir sa phrase, elle aperçut du coin de l'oeil, la porte s'ouvrir et une silhouette bien connue -malheureusement- se dessiner sur le pas de celle-ci. Un frisson parcourut son dos, oh elle n'était pas bien couverte, mais ce n'en était pas la raison.

- Mademoiselle Adams, bonjour.

Tout le monde savait que Marah était une femme mauvaise et cruelle, elle ne prétendait pas le contraire, même devant un membre du Conseil. Elle s'écrasait et agissait le plus poliment possible, c'était amusant à voir pour ceux qui ne la voyaient jamais comme ça. Mais la jeune femme ne s'abaissait pas au point de lécher les bottes ou en faisant preuve d'une douce hypocrisie. Ce serait trop évident et elle risquait plus de finir pendue en agissant comme ça qu'en ne reniant aucun trait de son caractère. Du moins, elle le croyait.

Pas sur la liste le petit Aedan donc. Pas étonnant, il y avait plus grave à régler, même si les enfants ne servaient à pas grand chose selon Marah, les étrangers étaient presque toujours ceux que l'on retrouvait sur la potence. Mais il ne fallait pas se voiler la face, les étrangers n'affluaient pas ces temps-ci.

- Aedan, la politesse. Ordonna-t-elle en laissant lentement la couverture glisser entre ses doigts, comme s'il n'avait pas l'intention de la saluer...

En tout cas, c'était une heureuse coïncidence qu'Elizabeth se pointe juste à ce moment ! Non, Marah ne savait pas reconnaître -surtout pas devant un enfant- ses torts. Qu'Aedan ait vraiment entendu la voix de la jeune fille, ça ne traversait même pas sa petite tête blonde. Aussi, pour le moment, elle avait autre chose à penser...

- Que nous vaut l'honneur de votre visite, mademoiselle ?

Marah était légèrement tendue. Elle n'avait pas fait ce chemin pour dire à Aedan qu'il n'avait rien à craindre, n'est-ce pas ? Si c'était précisé pour lui, qu'en était-il pour elle ? La jeune femme déglutit mais resta d'apparence calme.

- Peut-être désiriez-vous du thé ?

A tout moment la Marâtre s'apprêtait à envoyer Aedan chercher la boisson. C'était un bon moyen pour garder la mainmise sur le garçon. Il aurait bien plus de mal à s'échapper... Sauf si Elizabeth l'envoyait "jouer dehors". Marah n'aurait qu'à serrer les dents. Déjà que cette visite n'était pas prévue ni la bienvenue ! Si, en plus, elle se mettait à commander sur "son" territoire ! Mah.. Elle ne pourrait rien à faire de toute façon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Aedan Lowe

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 5

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Mer 2 Jan - 23:24

Et ce fut alors que l'impensable, l'inespéré se produisit. Il pensa d'abord que c'était son imagination qui lui faisait bel et bien parvenir des voix, comme pour se convaincre lui-même de ce mensonge dont il craignait ne peut-être pas sortir en un seul morceau, et finalement la porte finit même par s'ouvrir, sous son regard interloqué. Quelqu'un, divine apparition, pour le tirer de cet infâme bourbier. Il aurait bien lancé un regard victorieux à la marâtre acariâtre, "Alors, je vous l'avais bien dit non ?!" mais celle-ci ne faisait déjà plus attention à lui, et pour cause.

Une des filles du conseil, rien que ça. Il sentit son sang cristalliser lorsqu'elle les fixa l'un puis l'autre de ses yeux grenat, froids comme la pierre, toute précieuse soit-elle. Et comme cette main qui s'était emparée de son épaule, le faisant déglutir intérieurement.

Ses propos inattendus montraient qu'elle aussi l'avait démasqué à la seconde. Était-il donc si mauvais acteur que ça ? Il n'était plus question de se cacher pour la semaine, et peut-être même pour celle d'après, et peut-être la suivante aussi. Doublement pris la main dans le sac, il avait intérêt à faire profil abyssal pendant un moment, pour être sûr que son nom soit effacé des mémoires à court terme de tout le monde.

Il aurait voulu articuler des salutations à la demoiselle, et de feindre ne pas savoir où elle voulait en venir, mais il fut coupé immédiatement par l'autre furie blonde qui lui intimait la même action. Et voilà de quoi se faire encore plus remarquer, il la maudissait.

Mais sentant sa voix trop tremblante pour articuler quoi que ce soit, il se contenta de courber l'échine en révérence. Tout n'était pas perdu, au moins ne sentait-il plus l'emprise de la marâtre, ce qui était en soi une source de stress en moins. Il l'écoutait d'ailleurs, inviter leur hôte à une petite tea party, ce qui était tout bonnement risible dans le contexte actuel du village, et d'un luxe indécent, comparé à la texture visqueuse infâme qu'ils venaient tous d'ingérer non sans peines quelques minutes plus tôt.


Double compte : Hisolda Collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Elizabeth Adams

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tyran officiel.

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Dim 6 Jan - 18:06

Elizabeth libéra l'épaule d'Aedan en même temps qu'elle observait de ses yeux rubis les couloirs du bâtiment et que ses oreilles capturaient les propos de Marah. Un sourire sur les lèvres, Elizabeth se satisfaisait toujours pleinement des discours de ce genre, sans aucune lassitude malgré le fait qu'elle entendait les mêmes chaque jour qu'on leur accordait et que tous répétaient le même numéro de danse, entre courbettes et révérences. Appuyée distraitement sur son parapluie, la jeune femme prit la parole.

"Un bon berger se doit de surveiller ses brebis. Je m'entretenais avec Lysander il y a quelques instant, et me voilà donc à m'entretenir désormais avec vous. J'imagine fort bien que vous me pardonnerez mon intrusion ici, après tout, je n'ai pas à vous rappeler quel jour nous sommes."

Elizabeth reprit nonchalamment sa marche et dépassa finalement lentement Marah, observant coins et recoins comme le petit général qu'elle était, en pleine inspection de ses subordonnés. Elle s'arrêta finalement, levant les yeux vers le sombre plafond.

"De plus, je dois bien avouer qu'être ici me plaît bien plus qu'être une proie de la pluie et de l'orage."

Elle se retourna et reporta son attention sur la femme blonde.

"Du thé ? Ma foi, volontiers. Je vous remercie de vous dévouer pour m'en servir. Peut-être avez-vous un endroit plus agréable à me proposer, pour discuter et boire, que ce couloir ?"

Puis elle enchaîna, désignant Aedan de la pointe de son parapluie.

"Ceci étant dit, comment vont les enfants ? J'ose espérer que vous les gardez mieux que celui-ci."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Mar 8 Jan - 0:48

- C'est évident.

Bien sûr qu'elle n'avait pas à lui répéter, qui pouvait ignorer quel jour nous étions... Mais ce n'était pas si commun que ça que l'on s'intéresse à son cas. Manquaient-elles de cous à broyer ? Ca se pouvait bien. Marah se croyait en sécurité jusque là... Quant à lui pardonner sa venue. Avait-elle seulement le choix ? Evidemment ! Entre le pardon et un pas vers la potence...

- Vous êtes toujours la bienvenue. Si le toit de notre modeste refuge peut vous abriter des colères de Dieu...

On ne se refaisait pas, la jolie blonde avait passé bien trop d'années à prier pour s'en défaire aussi facilement ! Même depuis l'épisode de l'Etranger, de petites expressions, notes, s'invitaient toujours dans son langage.

Se dévouer, elle ? Ah ! Elle leva intérieurement les yeux au ciel. Ô grand Dieu jamais elle n'oserait le faire en face. Et pourtant, elle avait bien dix ans de moins. C'était une gamine. Aller lui chercher du thé, elle-même ?... En réalité, ce n'était pas une si mauvaise idée que ça. Plus Marah était loin, mieux elle se portait. Malheureusement pour elle, son après-midi au "calme" était fortement compromis.

- Si, bien sûr. Je peux vous proposer de vous rendre dans l'une des salles de classe au rez-de-chaussée ou de vous installer à une table dans ma chambre, à l'étage.

Marah s'avança légèrement, assez pour donner l'impression qu'elle allait chercher la boisson de ce pas mais pas assez pour paraître impolie.

- Ils sont agités. Après toutes ses années, ils ne restent que des enfants.

Elle avait été assez ferme dans son ton. Non pas pour envoyer gentiment chier Elizabeth, mais simplement une trace de son léger ras-le-bol et de sa poigne de fer naturelle. Car, on avait beau dire, il n'y avait que très peu de débordements de son côté. Et quand il y en avait, elle était la première à sanctionner. Marah n'en dit pas plus, elle n'avait pas envie de s'attarder sur son ressenti et encore moins devant l'un des enfants. Montrez-leur une quelconque faiblesse et ils s'empêcheront de s'en servir.

- Aedan connaît le chemin, il se fera un plaisir de vous y escorter. Si vous voulez bien m'excuser, je vous apporte ce thé.

Et puis ça l'occupait, il ne s'échappait pas pendant ce temps, surtout. La Marâtre attendit un signe de permission avant de s'éclipser vers le réfectoire, où la plupart des gosses restait. Un petit point sur la situation avec les enfants ne serait pas de trop, mais rapide ! Laissez le temps à Aedan de discuter avec Elizabeth n'était peut-être pas très avantageux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Aedan Lowe

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 5

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Jeu 10 Jan - 13:02

Des enfants... Réagit intérieurement le garçon tandis qu'il restait spectateur de la petite scène. C'était ridicule, si elle les traitait toujours avec supériorité, tous ici devaient avoir à peu près le même âge depuis le temps... Mais il était sûr que tourner en rond inlassablement pieds et poings liés par une multitude de règles absurdes dans un bâtiment à supporter les sautes d'humeur de sademoiselle n'allait pas forcément pousser ses confrères sur la voie de la raison.

Et c'est ainsi qu'après un échange de moins d'une minute, Aedan se retrouvait préposé à une entrevue, seul à seule, avec leur invitée. Quelle situation de rêve, vraiment, il devait en faire des jaloux à cet instant... Et il pestait à nouveau contre sa gardienne : mais qu'est-ce qui pouvait bien lui passer par la tête ? Enfin, elle disposait librement d'eux tous après tout, et ça ne l'enchantait guère comme à l'accoutûmée... Comme une petite reine sur un troupeau de sujets. Peut-être que cette situation l'amusait au plus au point, coller le plus peureux d'entre tous au plus proche contact de celles qu'il voudrait à tout prix éviter.

Il écouta ses pas s'éloigner au travers du couloir, tandis qu'il restait à fixer le parquet en serrant sa couverture autour de ses maigres épaules. Elle lui avait bien dit qu'il n'avait rien à craindre, en quelque sorte, mais il n'avait pas la moindre idée de l'attitude à adopter. "Une des salles de classe", il ne savait même pas laquelle il était censé choisir... Il pouvait être sûr que s'il ne tombait pas sur la plus présentable il en aurait des nouvelles dans l'après-midi...

"...Par ici..."
finit-il par articuler, et il commença à parcourir le couloir en direction desdites salles, et, le bâtiment n'étant qu'une petite école de campagne, il arriva vite à destination, mais le problème de la salle se posait toujours. Alors il choisit la première, et advienne que pourra. Conscient qu'il était loin du quotas de formules usuelles, il ajouta péniblement un :

"...Installez vous..."


Double compte : Hisolda Collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Elizabeth Adams

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tyran officiel.

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Lun 14 Jan - 15:15

"Bien."

Dit-elle, reposant la pointe de son parapluie sur le sol, le peignant au passage de quelques gouttes humides encore présentes. Droite, elle laissa Marah se retirer et l'observa un court instant avant de finalement reporter son attention sur Aedan, qui avait été désigné comme son officiel valet. Elizabeth ne venait pas tant que ça ici, pas par manque de temps non, mais elle n'avait aucun intérêt à passer sa vie ici, sacrifier les enfants du village étant loin d'être sa plus grande et folle envie. Mais elle connaissait Aedan, lui qui se volatilisait chaque semaine dans des ombres qu'il pensait pouvoir le protéger de tout. Le protéger d'elles ? Bah.

"Je te suis."

Et elle emboîta le pas au garçon, continuant de parcourir de ses yeux flamboyants les murs et les fissures du bâtiment. Vu comme ça, il était difficile de se dire qu'il s'agissait d'un des plus sûrs bâtiments de Collinstown, et pourtant.

Arrivée dans la salle de classe que lui indiqua Aedan elle n'alla pas s'installer comme le lui proposa le jeune garçon. Elle alla plutôt se poster devant l'une des fenêtres barricadées de la pièce, observant l'orage hurlant à l'extérieur à travers une mince fente entre deux planches, silencieuse. Elle distinguait quelques ombres qui gesticulaient, un peu plus loin, mais ne parvenait pas à les voir précisément. Elle reprit la parole lorsqu'elle devina que Marah venait de les rejoindre, toujours debout face à cette fenêtre à la bouche cousue.

"Dites-moi, Marah, Aedan, auriez-vous, par le plus heureux hasard, des informations pouvant se montrer utiles à notre Conseil dans l'optique de notre future décision ?"

Qu'est-ce qu'un enfant pourrait lui apprendre ? Eh bien, parfois beaucoup plus que ce que la bouche venimeuse d'un adulte pourrait cracher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Lun 14 Jan - 17:58

Marah passa les portes du réfectoire et s'arrêta quand celles-ci se refermèrent derrière elle. Sa silencieuse présence obligea les enfants présents à se taire et arrêter leur quelconque activité. Tous la regardaient de leurs grands yeux inquiets ou terrifiés pour certains.

- Bien, dit-elle en s'avançant vers les portes de la cuisine. Mademoiselle Adams nous fait l'honneur de sa présence dans l'école.

S'en suivit des regards, quelques exclamations discrètes, des débuts de discussions furtives et un claquement de talon. Marah n'allait pas laisser les enfants se mettre dans tous leurs états dans un moment pareil, elle n'avait pas le temps ou la patience pour ça.

- Personne n'est en sécurité alors je vous conseille de faire profil bas. Rangez vos affaires et tenez-vous tranquilles.

Sur ce, Marah poussa les portes de la cuisine et mis l'eau à bouillir tout en observant à travers le trou pour passer les plats, les enfants qui s'activaient. Dépoussiérant leur coin, secouant ce qui pouvait leur servir de lit, lorsqu'ils le pouvaient, et tout ça dans un silence des plus reposants.

Une fois l'eau prête, la jolie blonde se hâta et prit le plus joli service à thé qu'ils pouvaient posséder, du moins, celui qui n'était pas ébréché. Le tout placé sur un plateau avec un torchon taché et Marah était partie, non sans lancer un de ces regards qui veulent tout dire aux enfants.

Entrée dans la salle de classe, la Marâtre fut tout d'abord presque surprise d'y retrouver Aedan. Elle ne l'avait pas renvoyé, qu'est-ce qu'elle pouvait attendre d'un enfant ? Bof, ça l'arrangeait plus ou moins, il n'était pas dehors pendant ce temps là, c'était déjà ça de pris.

- Veuillez m'excuser pour l'attente.

Bien qu'elle n'était pas plus longue que ça. Le temps de faire du thé quoi. Mais bon, c'était la politesse. Marah posa le plateau et remplit deux tasses alors qu'elle écoutait son invitée. Puis elle tourna la tête vers l'orphelin... Et remplit une troisième tasse avant de chuchoter plutôt sèchement.

- Ca te réchauffera.

Marah ne savait pas si elle avait bien fait ou non, elle ne savait pas qu'elle attitude Adams voulait qu'elle ait. Ca la rendait mal à l'aise. Après s'être redressée, Marah apporta une tasse à son invitée et laissa s'installer l'enfant, s'il l'osait.

- Utiles, peut-être pas. Je ne sors malheureusement plus autant qu'auparavant. Mais, si je peux me permettre... Ses yeux firent un aller-retour rapide, machinal, involontaire, entre Aedan et le membre du Conseil. Le groupe d'étrangers semble s'agiter depuis que leur ami a été désigné la semaine dernière.

Elle bu une gorgée, pour découvrir que le thé était... Buvable. Il n'y avait pas réellement d'autre mot. Oh et puis elle devrait au moins être contente qu'il nous en reste, du thé !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Aedan Lowe

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 5

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Jeu 17 Jan - 16:28

La jeune femme préféra traverser la salle plutôt que de prendre un siège, qu'importe. Qu'elle examine la nature environnante lui convenait bien, car il aurait difficilement pu supporter le poids de son regard sur sa personne pendant plusieurs longues minutes.

Elle avait l'air si absorbée par sa contemplation qu'Aedan décrocha ses yeux du bois sur lequel il se tenait pour les diriger vers la jeune femme. Comme à chaque fois qu'il la voyait, elle arborait une tenue indécemment luxueuse. C'est que la fille du maire n'avait jamais été dans le même monde que le reste de la population du village, il était d'ailleurs étonnant qu'elle ne soit pas partie étudier en ville lorsqu'il en était encore temps.

Ce fut le retour de la maîtresse des lieux qui l'arracha à cette rêverie incongrue. Il ne pensait pas le ressentir un jour, mais il était plutôt content de la revoir si vite. Il la regarda se décharger sur une des tables et commencer à servir son thé, tandis que la douce odeur de plante se répandait dans toute la pièce. Il resta un bref instant à savourer cette fragrance, la redécouvrant presque, et ce fut alors que leur invitée les interpella, car elle n'était pas juste venue passer "un petit coucou".

Le Conseil pouvait demander de temps en temps aux villageois s'ils n'avaient pas des détails croustillants à livrer sur leurs congénères, pour ça Aedan était tranquille, car il ne voyait pas grand chose d'autre que la marâtre et les enfants restants, et même s'il pourrait sûrement dire bien des choses sur les traitements qu'elle leur dispense, il n'était pas question de le faire en sa présence, pensez-vous donc. De plus, il ne savait pas si quelqu'un d'autre s'occuperait d'eux si cette femme disparaissait.

Et c'est avec surprise qu'une tasse apparut à ce moment-là sous ses yeux. Il ne comprit qu'après quelques secondes, et surtout avec ce qu'ajouta Marah. Du thé, pour lui ? C'était presque irréel, il se saisit maladroitement du récipient qu'on lui tendait, de peur qu'on le lui arrache déjà, et s'en suivit un "Merci" hésitant. Sans la venue d'Elizabeth, une chose pareille ne se serait sans doute jamais produite. Et son remerciement s'adressait davantage à elle, qu'à la jolie blonde dont les mots sonnaient tous plus faux les uns que les autres à ce moment.

Et il l'écoutait parler, alors qu'il se brûlait les doigts sur la petite tasse fumante. Sans surprise, elle n'hésitait pas, elle, à envoyer des gens à l'abattoir.
La discussion était horrible, même si c'était grâce à ce genre de choses qu'ils survivaient encore ici.

Et il continuait de fixer ce qu'il tenait. Il n'osait pas y toucher, tant c'était un met rare et précieux.


Double compte : Hisolda Collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Elizabeth Adams

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tyran officiel.

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Sam 19 Jan - 13:01

Elizabeth adressa un signe de tête à Marah en guise de remerciements silencieux lorsque celle-ci vint lui apporter une tasse de thé. Chez elle, les politesses n'étaient pas du genre à être explicites. Probablement parce qu'elles la faisaient se sentir inférieure. Mais passons. S'étant détachée de sa contemplation de l'extérieur, Elizabeth avait désormais posé son regard sur la surface lisse et fumante du thé, et écoutait attentivement ce que Marah avait à lui dire.

"Eh bien, ces étrangers reviennent sur toutes les lèvres..."

Elles en avaient parlé, elle et Roise, lors de leur conversation avec Lysander.

"Il semblerait que leur destin soit presque scellé..."

Et sur cette réflexion, Elizabeth porta à ses lèvres la tasse remplie de thé. Elle grimaça lorsque la boisson coula dans sa gorge. Mais après tout, son palais délicat ne s'attendait pas à mieux. Ignorant le goût de ce thé juste buvable, et donc pour elle forcément médiocre, elle en avala quelques autres gorgées, pour le principe, et parce qu'elle n'avait pas pris le temps de boire tranquillement un thé depuis au moins hier.

"Bien."

Dit-elle finalement après avoir vidé, bon gré, mal gré, sa tasse, et après l'avoir doucement reposée sur le plateau où elle s'était trouvée quelques minutes plus tôt. Une oreille attentive lui indiqua que, bien que plus calme, la pluie continuait de déverse sa tristesse dehors.

"Je vous remercie de m'avoir accordée de votre temps, je rapporterai vos propos aux autres membres du Conseil et nous en tiendrons compte lors de notre réunion. Ne prenez pas la peine de me raccompagner."

Elizabeth avait rajouté cette dernière phrase alors qu'elle se dirigeait déjà vers la sortie de la pièce.

"En vous souhaitant une agréable journée."

Et elle s'en alla, consciente qu'elle n'apprendrait rien de plus et que, de toute façon, l'issue du Conseil semblait déjà claire. Elle achèverait sa tournée du jour ici, préférant aller retrouver au plus vite le calme de la mairie.

[→ Vers : ?]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Re: Destination inconnue   Sam 19 Jan - 16:28

- C'est qu'ils.. ont plutôt attiré l'attention, dit-elle avant de reposer ses lèvres contre le contenant.

Marah ne voulait pas en dire trop ni pas assez. Tout le monde avait remarqué ces touristes, qui étaient arrivés sans se douter une seconde de ce qu'ils trouveraient, presque en terrain conquis. Certains n'avaient pas fait long feu, malheureusement... Partir entre les mains des cauchemars alors qu'ils auraient pu faire office de sacrifice.. Quel gâchis.

Ca n'avait pas manqué, le thé n'avait pas plu. La Marâtre s'en doutait bien et puis, elle avait bien remarqué ce petit regard mais ne dit mot. Elle avait au moins évité la réflexion... Elle remerciait Dieu pour ça, elle n'aurait jamais su quoi y répondre. Sûrement rien, ou une bête excuse. Mais la question ne se posait pas. Mince soulagement.

- Je vous en prie, c'est tout à fait normal, répondit-elle alors qu'Elizabeth se préparait à quitter les lieux. Merci, vous de même, mademoiselle Adams.

Marah se pencha très légèrement en avant, petite révérence polie, elle pouvait bien faire ça si elle ne l'accompagnait pas jusqu'à la sortie. Une fois la porte refermée, la jolie blonde attendit quelques secondes sans bouger, droite comme un piquet, redoutant que le membre du Conseil revienne soudainement pour une quelconque raison. Puis, rassurée, elle s'appuya sur la table et expira, oubliant presque la présence de l'enfant. Marah tourna la tête vers lui, remarquant qu'il n'avait pas touché à son thé.

- Eh bien, bois le, qu'est-ce que tu attends.

Il avait l'air fin, la tasse entre les mains. Pour une fois qu'elle faisait un "cadeau" (forcé certes), il allait attendre qu'il soit froid ? Un thé ne servait pas de bouillotte ! Elle aurait pu parler de lui, mais les étrangers étaient la principale source de sacrifice pour le moment. Et puis, il était témoin, elle ne l'avait pas encore envoyé à la potence.

La cruelle femme se redressa et passa une main sur sa robe, comme pour la remettre en place. Maintenant que cet épisode était terminé, il était temps de retourner s'occuper des choses de la vie... Elle reposa la tasse sur le plateau.

- Si tu veux sortir, vas-y. D'autres de tes compagnons sont morts avant toi. Ceux qui restent pendant la nuit sont encore là. Réfléchis-y.

Sur ce, la Marâtre s'éloigna et entrouvrit la porte avant de retourner la tête vers la garçon, laissé seul dans la salle de classe.

- Tu rapporteras le plateau en cuisine quand tu auras terminé.

Et elle s'en alla, claquant ses petits talons sur le carrelage froid du couloir.

[Vers un vendredi, peut-être]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Destination inconnue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Destination inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Star Horse 2 - Final Destination
» Changer la destination d'enregistrement des fichiers de sauvegardes [Résolu]
» Destination voyage : à la recherche de la quête perdue !
» DESTINATION NBA
» Destination Aventure : créer une destination.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collinstown :: Dans les rues... :: L'Ecole-