Partagez | 
 

 De fil en aiguille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: De fil en aiguille   Mar 8 Jan - 11:52

Depuis la grande place

Elle entra immédiatement dans son atelier, et referma derrière son invité du jour. Toujours fermer derrière soi, à clé, et presque barricader si on avait le temps et selon le jour qu'on était, c'était quasiment les règles fondamentales du village. Ceci fait, elle se retourna vers les machines se découpant dans la pénombre.

"Bon."

Dur d'y voir quelque chose, avec pour seule source lumineuse la fenêtre ronde des combles et la maigre lueur du ciel d'orage. Et toute cette poussière, il fallait vraiment faire attention à ne pas faire de trop grands gestes sous peine de mourir asphyxié, ce qui serait bien sot après toutes ces années de lutte. Mais l'on pouvait tout de même noter dans un coin de sa tête la technique de suicide de dernier reccours. Le confort de la procédure restant cependant à mesurer.

"Ne respirez pas trop fort, j'en ai pour une seconde."

Du moins l'espérait-elle, en plaçant ses pas dans les empreintes déjà marquées au sol, pour ne pas trop incruster de poussière à ses soulliers humides. Elle s'approcha ainsi doucement de l'étagère, et poussa un énorme soupir de soulagement intérieur en constatant qu'il restait des bobines faites, mais probablement juste assez pour son labeur du jour. La prochaine fois qu'elle devrait passer, il lui faudra un peu de temps de travail pour en filer des nouvelles, et cette pensée la décourageait d'avance. Il faudrait dépoussiérer les machines, et c'était toujours tellement long... Avec de la chance, il ferait un peu plus jour qu'aujourd'hui...




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Jeu 17 Jan - 16:37

Entrez ; bien sûr, qu'il ne se fit pas prier. Parce qu'autant il craignait de dire ou faire quelque chose qui le mène à la potence - "une erreur est si vite arrivée", n'est-ce pas - autant rester seul à l’extérieur ne lui plaisait qu'à moitié. Pour ne pas dire pas du tout. Il se tint donc debout et immobile, docilement, le temps que la jeune fille ne ferme derrière eux. Avec l'orage qui obscurcissait le ciel il ne pouvait que distinguer les contours de la pièce ; toutes ces ombres et cette semi-obscurité n'avaient rien de rassurant. On ne sait jamais ce qui pourrait s'y cacher.
Ou bien on sait, au contraire. Ce qui est mille fois pire.
Leslie acquiesça et fit de son mieux pour éviter de soupirer trop fort ou d'éternuer, soucieux de ne pas les enterrer sous un kilos de poussière. Ça n'aurait pas joué en sa faveur, à priori - sans compter que ses poumons finiraient par lâcher s'il inspirait trop de saletés. Enfin, ça ou être pendu... Difficile de dire laquelle des deux options était la plus humaine.
Il en était donc à essayer de placer la mort par pendaison sur une échelle de un à dix, en terme de douleur, quand son attention revint sur mademoiselle Collins. Elle semblait avoir trouvé ce qu'elle cherchait sur l'étagère. Tant mieux ; il n'aurait plus manqué que quelqu'un ait tout saccagé, ou... Ou il ne savait pas quoi. Enfin. Encore aurait-il fallu que le vandale ait la clef.

« Je pourrais nettoyer, si vous le désirez. Ou vous y aider. »

D'une part, proposer son aide était devenu un réflexe de survie. De deux, puisqu'il considérait les balais comme ses plus fidèles amis et des armes potentielles, autant que ça serve à quelque chose.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Jeu 17 Jan - 17:09

La jeune fille retournait déjà sur ses pas, car il n'y avait pas la moindre raison de s'éterniser davantage, et les propos de Leslie la stoppèrent dans son élan alors qu'elle arrivait à son niveau.

"C'est vraiment sale, hein ?" lui dit-elle moitié en souriant, moitié en soupirant. "Il va bien falloir s'y coller, d'autant plus que les stocks sont vides..."

À cette pensée, elle resserra son bras autour de sa charge. Elle espérait du plus profond d'elle-même que ça serait suffisant pour réparer les dégâts, dont elle n'avait pas idée de l'étendue. Elle ne tenait pas vraiment à refaire le trajet aujourd'hui, mais ne pourrait décemment pas rendre une voile mal raccommodée, car elle aurait tôt fait de retomber en pièces, et peut-être faudrait-il alors carrément en tisser une nouvelle, chose qui prendrait largement plusieurs jours de travail sans discontinuer.

"La prochaine fois sans doute, Leslie, c'est très gentil de vous proposer, je ne m'en serais jamais sortie toute seule."

Elle ne s'en serait jamais sortie, mais elle aurait évidemment trouvé quelqu'un pour l'aider, voire faire tout le travail. Mais au moins elle n'aurait pas à chercher, et son prochain garde du corps était déjà tout trouvé. Vraiment cet étranger était bien utile, et elle espérait qu'ils le garderaient encore longtemps...

"Bon, sortons. Nous devons sans doute être déjà couverts de poussière, mais la pluie va faire son travail."

Et plus vite elle serait rentrée, mieux elle se porterait.
Elle saisit la clé dans le creux de sa main libre, ouvrit la porte et s'extirpa de la pièce.




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
PNJ
L'Etranger

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 9

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Sam 19 Jan - 10:54

Sans la pluie, vile traîtresse, qui purifiait ce sol malade, peut-être auraient-ils pu les remarquer, là, traînant sur le sol, le souillant. Remarquer quoi ? Mais les traces évidemment. Les traces de Son passage. Les traces de Son passage répugnant. Il y a peu, Il était là, monstre informe et rampant. Mais la pluie s'est faite complice. La pluie s'est faite Son complice.

Et Il était de nouveau là, progressant lentement au rythme des gouttes qui tombaient et ruisselaient sur sa masse immonde et dégoulinante. Des visages tordus par l'horreur du moment présent où ils avaient perdu la vie, engloutis, semblaient essayer de hurler de leurs bouches informes à Sa surface houleuse, avant de disparaître, avalés de nouveau par ce corps piégé dans un perpétuel mouvement. Et dans une insatiable faim.

Le Devour se traînait, lentement, à quelques mètres de la maison du berger. Vision d'horreur et de terreur sous cette pluie sombre et battante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collinstown.forumactif.org



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Mar 22 Jan - 0:07

Leslie nota dans un coin de sa tête que les stocks étaient vides ; ce sont les petits détails qui font toute la différence et il avait appris à ne rien oublier. Ce n'était pas comme s'il avait quoi que ce soit d'autre à faire, de toute façon, songea-t-il en inspirant doucement l'air saturé de poussière. A part balayer et se morfondre - voire se morfondre en balayant - les occupations à Colinstown n'étaient pas légions. Tout était si répétitif. A peu de choses près. Et comme il préférait de loin s'ennuyer plutôt que courir pour échapper à un mouton en colère, la monotonie lui convenait très bien.
Un sourire étira ses lèvres sèches, sincère pendant peut-être une seconde avant de ne redevenir forcé et angoissé. Elle avait accepté ; tant mieux, tant mieux. Ça lui changerait les idées, l'occuperait et le rendrait utile. C'était tout bénéfice. S'il ne s'étouffait pas en nettoyant, bien sûr. Et que rien ne lui tombait malencontreusement sur la nuque. Mais ce n'était pas le moment de penser à cela, aussi chassa-t-il ces pensées aussi vite qu'il suivit la demoiselle à l’extérieur de la pièce.
Pendant qu'elle refermait à clef - toujours fermer à clef - le jeune homme en profita pour tirer sa capuche sur ses cheveux bruns.

« Je vous raccompagne à la mair... »

Sa question resta en suspend ; à quelques mètres de là, bien trop proche pour leur sécurité, une masse informe se mouvait sous l'averse. Oh non. Non non non. Non. Pétrifié par l'angoisse, Leslie eut un mouvement de recul. Son épaule heurta celle de la jeune fille et ce fut comme une décharge électrique : cette chose est lente, on doit courir. On doit courir.
Sans réfléchir plus que nécessaire, Leslie attrapa le poignet d'Hisolda entre ses doigts. L'abandonner était hors de question - s'il l'avait fait, cette fille l'aurait fait tuer. Sans hésiter.
Il partit en courant vers la grand place, et si son cœur n'avait pas battu aussi vite peut-être se serait-il cru sur le point de faire un arrêt cardiaque pur et simple. Ça ne suffisait pas, bien sûr. Les sacrifices, les étrangers qu'on tue sans même lire leurs droits. Il fallait qu'en plus de ça des monstres rodent et avalent tout ce qui croisait leur chemin ; il fallait, bien entendu, que le ciel leur joue des tours en l'aidant à mieux cacher ses traces. Parfois, il oubliait la raison qui poussait les villageois à faire tout ça.
Le Devour en était une suffisante, à priori.
Ils devaient le semer, se cacher ; avec toute cette pluie, il ne savait même pas où aller.

[ HRP : Je ne sais pas si ce que j'ai écris est français. where's my braaain ]


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Ven 25 Jan - 15:56

[HRP : oh, je pensais qu'on pourrait camper à l'atelier le temps qu'il s'éloigne, mais ça marche aussi]

Et pour faire son travail, la pluie, elle savait y faire. Avec ses millénaires d'expérience, aucun doute que rien ne savait plus lui résister, la poussière de leurs peaux, en bon exemple, alors pourquoi serait-ce différent pour une trainée salivaire.

La jeune fille, à peine prête à reprendre la route, la clé passée dans la dure serrure détrempée, fut bousculée puis aussitôt empoignée par son escorte, et elle se retrouva suspendue du bout du bras, projetée à toute vitesse au travers des gouttes qui s'abattaient sur eux. Moitié flottant dans les airs, moitié courant, elle peinait à suivra la cadence imposée par l'habituellement si calme étranger. Ils ne devaient pas être seuls, quelque chose devait s'être trouvé là, plus ou moins proche d'eux, et cette chose...

"..."

Les pensées d'Hisolda s'arrêtèrent lorsqu'elle détourna la tête de quelques degrés pour passer un coup d'oeil derrière son épaule. Plus que les pensées, ce sont tous ses muscles qui se cristallisèrent dans l'instant.

La sombre masse informe, se tenait à moins d'un mètre de l'exacte position à laquelle la jeune fille se trouvait, à peine quelques secondes plus tôt. Comment ne l'avait-elle pas vue, elle toujours si prudente. Comment n'avait-elle pas senti sa présence, lui, son plus grand cauchemar.

Privée de toute force, elle s'écrasa sur le sol boueux, et les petites clés à peine serrées dans le creux de sa main volèrent dans l'herbe un peu plus loin. Mais ça, elle n'en avait pas l'ombre de la moindre conscience.

Et la pluie traitresse ne se privait pas de s'immiscer dans ses vêtements, participant avec la vision d'horreur à la glacer jusqu'aux os.




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
PNJ
L'Etranger

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 9

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Sam 26 Jan - 16:02

Dans un immonde bruit de succion, le Cauchemar rampant et dégoulinant écrasa son corps comme autant de gueules béantes prêtes à avaler. Il écrasa ses mâchoires informes et inexistantes sur un vide silencieux, là où, pourtant, se tenaient il y a encore quelques instants des êtres vivants.

Dans une répugnante frustration, il hérissa son corps de visages hurlants, maudissant cette lenteur qui lui était imposée et dont ses proies faisaient un subtil usage. Mais Il remit bientôt son immense masse en mouvement, lorsque la petite du Conseil se révéla à Lui dans toute sa boueuse blondeur. Pourrissant herbe et boue sur son passage, Il reprit sa lente et inéluctable marche en direction d'Hisolda, tendant devant Lui ce qui fut autrefois un bras humain, désormais vestige coulant d'un agréable repas, dévorant ainsi un peu plus de la distance qui Le séparait de cet amas de chair.

Un corbeau croassa.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collinstown.forumactif.org



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Ven 1 Fév - 8:24

{ Oui, mais j'avais trop envie de faire courir Hisotable et le Devour ; je sais à quel point ils aiment jouer à chat tout les deux ♥ }

Courir, courir, courir : seul ce mot réussissait à émerger en lettres rouges dans l'esprit tétanisé de Leslie. Il fallait qu'ils se cachent, loin, qu'ils se mettent à l'abri : tout pour ne plus voir cette chose d'aussi près. Lui qui s'inquiétait tant des décisions du conseil en oubliait régulièrement que, à Collinstown, les exécutions étaient loin d'être la seule façon de se faire tuer – et certainement pas la plus horrible, quoi qu'il puisse en penser. Le Fisher, le Devour, les chevaux et même les moutons qu'il entendait parfois bêler furieusement étaient autant de dangers potentiels. On est à l'abri de rien, ici. On est à l'abri...
Nulle part.
Ses doigts humides glissèrent et, en une fraction de seconde, il se sentit lâcher prise. La brusque décélération le fit tituber ; il faillit bien en tomber. Sa capuche rabattue dans son dos, les cheveux trempés et glacé jusqu'aux os, le jeune homme eut l'impression de pivoter à une vitesse exagérément lente. Le but d'une escorte est de protéger. Leslie était terrorisé. L'escorte, Leslie. L'escorte.
Un moment, il crut bien que la peur le clouerait sur place ou le pousserait à partir en courant pour sauver sa peau. Mais, finalement, l'instant de survie reprit le dessus. L'esprit grippé, ses yeux gris rivés sur cette masse informe et dégoulinante qui se rapprochait d'eux un peu plus à chaque seconde gaspillée, il revint sur ses pas pour aider la jeune fille à se relever.

« Dépêchez vous, je vous en prie ! »

Implorant, complètement effrayé ; ses mains étaient glissantes, le sol l'était également et, aussi décidé soit-il à rester en vie, cette créature paraissait littéralement immortelle. S'Il les atrappait, ils mourraient. Fin, point final ; au-revoir. Ils pouvaient juste courir. Devaient courir. Le bras tendu se rapprochait. Courir. Courir.
Il tira le poignet d'Hisolda, récitant mille prières muettes entre ses lèvres entrouvertes. Quitte à lui casser le bras pour l'obliger à le suivre, ils partiraient d'ici.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: De fil en aiguille   Ven 8 Fév - 18:10

The fuck happend... j'ai laissé traîner ça une semaine sérieux ? ;_; hontoni sumimasen desu j'ai été tellement, mais tellement occupée quoi... Pauvre Leslie °TZ pauvre Leslie

Les gouttelettes sales imprégnées de terre ruisselaient paisiblement entre les cheveux d'Hisolda, à demi insconsciente aux pieds Leslie. Elle restait muette, les joues teintées de boue noirâtre, tandis qu'un long cri de douleur résonnait de plus en plus fort dans sa tête, un cri de détresse, de désespoir, comme un bruit caché derrière le fatal silence de l'être dégoulinant, que seule elle percevrait. Ca lui comprimait le cerveau, ça lui grillait toute pensée, et elle ne pouvait que laisser s'échapper quelques fines larmes pour traduire le chaos de son esprit.

Il était facile de deviner ce qu'il se passerait si elle s'était trouvée toute seule. Mais elle n'était pas seule, elle ne l'était jamais.

Les cris étranglés de l'homme en noir ravivèrent un instant la petite flamme de la vie se trouvant en elle, tranchant la cacophonie interne qu'elle subissait faiblement, et si elle traîna encore un peu dans la boue, écartelée d'un bras par une poigne de fer, elle se remit peu après sur ses jambes, et se remit à courir à coeur perdu à sa suite, sans réfléchir.

Elle reprit véritablement ses esprits lorsque la porte de la mairie ne se trouvait plus qu'à quelques mètres et que la cadence de son protecteur finit par ralentir.

Et maintenant ?





Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De fil en aiguille   

Revenir en haut Aller en bas
 

De fil en aiguille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [règle] Aiguille à sectionner + duidesse de l'héritage
» [RP] tente d'hopital de campagne du campement mont aiguille
» [RP] La môme et l'aiguille.
» Appareil de nettoyage par ultrasons
» Mémoire - Racines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collinstown :: Dans les rues... :: La maison du berger :: L'atelier de tissage-