Partagez | 
 

 Le fil rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Le fil rouge   Lun 24 Déc - 16:27

On était venue la trouver dans le salon de la mairie, alors qu'elle ne faisait rien allongée sur le canapé, écoutant distraitement le bruit de la pluie qui s'abattait le long des murs du bâtiment. C'était jeudi, jour de la décision, et jour du calme avant la tempête. Elle avait du temps libre jusqu'à la probable réunion du Conseil du soir et en profitait à sa manière. En se relaxant.

Elle se sentait bien aujourd'hui et ça tombait à pic, car il y avait du travail pour elle. Elle en était presque contente : elle ne s'ennuierait pas cet après-midi. Les voiles du pêcheur avaient besoin d'une nouvelle vie lui avait-on dit, et elle les tiendrait très prochainement entre ses mains, et il fallait qu'elle s'active d'ici-là pour réunir le matériel nécessaire et pouvoir s'exécuter tranquillement, à commencer par le fil dont elle commençait à manquer dans sa chambre... Un saut à l'atelier s'imposait donc. Car lorsque le problème concernait leur principale source de nourriture...

Et là se posait le problème, il fallait qu'elle parcoure quelques centaines de mètres. Nous n'étions pas vendredi soir mais il n'y avait jamais de risque zéro à Collinstown, et elle ne sortait jamais de son repaire non accompagnée.

Dès qu'elle fut munie d'un manteau et d'un parapluie usé, elle glissa le long des marches jusqu'à atteindre la porte d'entrée, par laquelle elle lança un coup d’œil timide. Les gens se tenaient toujours particulièrement tranquilles le jeudi, et il n'y avait personne dans les rues à cette heure là, pas de chance... Mais elle attendrait. Quelqu'un allait bien finir par traverser la grande place...

Et c'est alors qu'une ombre se profila non loin d'elle, et la "jeune fille" se hâta dans sa direction avant même de prendre la peine de reconnaître de qui il s'agissait, car n'importe qui ferait bien l'affaire.




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Mer 26 Déc - 11:35

Leslie, doigts nerveusement serrés sur les rideaux abîmés de sa chambre, replongea d'un mouvement sec la pièce dans une semi-obscurité rassurante. La pluie s'était mise à tomber quelques minutes plus tôt ; depuis, écouter le bruit des gouttes d'eau s'écrasant au dehors était devenu sa seule et principale occupation. Ça ne l’inquiétait pas, non. C'était même presque le contraire. Des averses, il en avait connu depuis sa plus tendre enfance ; ce son lui était familier, coutumier. Rassurant.
Sous des averses comme celle-là, tout le monde reste à l’intérieur. Sous des averses comme celle-là, on ne prend pas le temps de regarder qui passe près de soi.
Et nous sommes... Jeudi.
Une brève inspiration angoissée plus tard, le jeune homme sortit prudemment dans le couloir. Jeudi, jeudi. Le jeudi tout le monde se tient à carreau, personne ne sort. Le jeudi, tout le monde prie et espère. S'il ne voulait pas croiser grand monde dehors, c'était le moment où jamais. En tant qu'étranger, c'était peut-être sa dernière nuit dans le monde des vivants ; qu'il tente d'être optimiste ou pas, cela revenait au même. A côté de cette perspective, l'orage semblait bien amical.
Autant sortir.
Tirant sur sa tête la capuche abîmée de son manteau, Leslie traversa à pas pressés l'entrée de l'auberge. Une fois la porte soigneusement close derrière lui, il fit de son mieux pour ignorer l'orage qui grondait au-dessus de leurs tête. A ville maudite climat maudit. Il s'y était fait.

Malgré sa capuche et son épais manteau noir, l'étranger eut tôt fait de sentir la morsure du froid. Peut-être aurait-il du rester à l’intérieur, finalement. Mais cette chambre, tout ce bâtiment avait pour lui des airs d'entrepôt à sacrifice : il suffisait de voir les chambres se vider et se remplir. C'était tout simplement -
Leslie se figea sur place, sursautant presque à la vue d'une silhouette blonde se profilant vers lui parapluie à la main. Floue tout d'abord ; trop claire ensuite.
Tout à ses craintes, il faillit presque laisser s'échapper un "je n'ai rien fait" inaudible et affolé. Une fille du Conseil, vraiment ?
Maudite pluie.

Quand elle fut à sa hauteur, malgré tout, il esquissa un sourire poli. Ce n'était pas exactement le moment de se faire remarquer.

« Mademoiselle ? »

Quoi qu'en fait, ce n'était jamais le moment de se faire remarquer.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Sam 29 Déc - 1:26

Lorsqu'elle se fut un peu approchée, elle reconnut tout de suite Leslie Baskwill. De tous les étrangers, celui-ci devait être celui qui avait tenu le plus longtemps à leurs côtés, ou pas loin. Quoi qu'il en soit, ça faisait un bon moment déjà, donc il n'était assurément déjà plus dupe quant à sa personnalité. Mais ça ne changeait rien pour Hisolda.

"Bonjour !"

Lança-t-elle d'un air presque jovial. Quand elle se sentait bien, elle ne se retenait jamais de le montrer, après tout. Elle était contente d'être tombée sur cet étranger-là, il savait toujours se montrer particulièrement coopératif. Et s'il se montrait particulièrement utile quant à la requête du jour de la petite blonde, peut-être serait-il épargné pour cette fois encore en cas d'absence de vie à prendre !

"J'aurais besoin de vous, vous n'êtes pas occupé ?"

Lui demanda-t-elle une fois arrivée à son niveau. Cette question pouvait surprendre, mais pour qu'il soit dehors par un tel temps, peut-être avait-il déjà reçu une demande d'Elly ou Rosie, il vallait mieux se renseigner, car si tel était le cas Hisolda ne se considèrerait pas d'une priorité supérieure à une de ses aînées du Conseil, et elle pourrait bien aller se quérir un autre garde du corps.

Elle jetait des coups d'oeil aux alentours de temps en temps, ne serait-ce que pour s'assurer qu'ils étaient bien les seuls êtres mouvants en présence. Il y avait bien des monstres silencieux, et surtout... Il ne fallait pas y penser. Et elle sourit en toute légèreté à son vis-à-vis en attendant sa réponse.




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Dim 30 Déc - 14:11

Le ton jovial de l'adolescente - qui était en théorie plus vieille que lui, d'ailleurs - tordit son estomac en nœuds serrés. Évidemment, elle n'avait pas à s'inquiéter. Du moins pas autant que les étrangers ou même les villageois. Il n'était pas très sûr que choisir des victimes soit plus agréable qu'en faire partie mais, soit. Il n'était pas en état de compatir.
Cette fille aurait pu être le Diable en personne qu'il n'aurait pas eu moins peur d'elle. Prudence étant mère de sûreté, il évitait d'ordinaire de trop croiser les filles du Conseil.

Raté.

Sa question le laissa perplexe un moment et, inconsciemment, il serra sa main sur son briquet, dans la poche de son manteau. Occupé ? Il pouvait toujours dire que oui - quelqu'un d'autre pouvait très bien lui avoir demandé... Eh bien, tout ou n'importe quoi. Mais dans le doute, mieux valait éviter les mensonges. Il n'était pas très bon comédien. Et, surtout, il craignait trop un retour de flamme. S'il lui mentait et qu'elle s'en rendait compte... Sait-on jamais.
Contrit, il secoua sa tête de gauche à droite.

« Je ne suis pas occupé, non. En quoi puis-je vous être utile par ce temps ? »

Son sourire devait sembler bien crispé, mais personne ne pourrait lui en tenir rigueur. Le jeudi, rares étaient ceux qui transpiraient la bonne humeur. Surtout sous cette pluie.
Dans un sens, tant mieux. Si tout le monde avait parut serein, il aurait commencé à s'inquiéter sur son sort.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Dim 30 Déc - 16:39

La réponse de l'étranger se fit attendre un petit peu, sous l'agressif clapotis de l'eau qui tentait de son mieux de transpercer la membrane plastifiée qui protégeait la cadette du Conseil. Mais c'était peine perdue, cela faisait longtemps que cette guerre avait été gagnée par les petits êtres qu'ils étaient sur la terre.

La réponse se fit attendre mais elle ravit Hisolda si tôt qu'elle se présenta, une réponse positive comme elle aimait en recevoir. Elle avait donc dégôté son assistant du jour, bien bien !

"Oh, alors vous me ferez sûrement l'honneur de m'accompagner, n'est-ce pas ? J'ai un peu de route à faire..."

Dit-elle en commençant déjà à s'orienter vers sa destination. Elle posait la question même si cela faisait longtemps que plus personne ne lui refusait quoi que ce soit, et elle perdrait presque l'habitude d'envisager le libre arbitre de ses interlocuteurs, mais elle n'était pas aussi perverse que ses consoeurs sur ce point là. Dans sa tête, bien sûr que répondre à sa requête lui accorderai quelques points en plus sur le chemin de la survie, mais il pouvait très bien refuser sa demande, elle lui aurait alors juste sommé de lui dénicher quelqu'un d'autre.

Pour autant, grand bien faisait tout de même à celui qui se méfiait d'elle au même titre qu'Elizabeth et Roise.

"C'est pour l'atelier de tissage ! Ce n'est pas tellement loin..."

Ajouta-t-elle comme pour le persuader de venir avec elle.




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Dim 30 Déc - 18:23

Comme s'il pouvait dire non. Au début il avait voulu tergiverser, bien sûr ; mais depuis la mort de Thomas, ça n'avait plus ni sens ni intérêt. Il n'avait que sa propre personne à sauver, et si jusque là acquiescer à tout et ne pas se faire remarquer lui avait réussi, inutile de changer de tactique. Il ne s'attendait pas à vivre éternellement bien sûr : mais quand on voit sa vie sous la forme d'une courte semaine, tout prend des proportions gigantesques. En l'occurrence, quelques minutes passées à se faire bien voir ne pouvaient pas vraiment lui faire du mal.
Même s'il était bien placé pour savoir que bien souvent, les meilleurs intentions du monde pouvaient se retourner contre vous en un claquement de doigt. Être lâche n'était pas une qualité, loin de là. Surtout quand il s'agit d'accompagner quelqu'un. A Collinstown, peu importe l'heure et le jour, le risque zéro n'existait pas. Tout ça à cause d'une histoire d’Étranger et de malédictions, hein ?
En d'autre circonstances et en un autre lieu, il aurait pu en rire. Au lieu de ça, il resserra son écharpe autour de son cou.

Soucieux de ne pas avoir l'air ni effrayé ni trop méfiant, il s'appliqua à garder ses mains plongées dans ses poches. Et, à la deuxième injonction de la jeune fille, il sut qu'il n'y couperait pas. Incapable de dire non, Leslie.

« Non, je. Bien sûr, lâcha-t-il platement. Je vais vous accompagner, Mademoiselle, il n'y a aucun soucis. »

La pluie glacée coulait le long du parapluie d'Hisolda Collins et lui, avec sa capuche, commençait à se demander si attraper la mort était une façon honorable de passer de vie à trépas. Vu les circonstances, il en aurait presque oublié les risques de morts naturelles. Il finirait par glisser dans les escaliers, tiens. Ça lui correspondrait parfaitement.

« Si je puis me permettre, pourquoi aller à l'atelier de tissage ? »

Il avait beau n'avoir jamais sérieusement songé à faire ami-ami avec qui que ce soit, les habitants de cet endroit restaient des êtres humains. Ou du moins en avaient-ils l'air. C'était d'ailleurs pour ça qu'il préférait rester seul : à la voir, comme ça, cette adolescente aurait tout aussi bien pu être n'importe laquelle des personnes qu'il avait eu l'occasion de croiser dans la rue au cours de sa vie. Difficile de penser qu'elle et ses amies pouvaient froidement sacrifier qui que ce soit.
Et ce peu en importe la raison.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Dim 30 Déc - 20:45

"Merci !"

Ponctua-t-elle alors d'un petit sourire. Bien, sur ce, plus de temps ne serait perdu, et fit les premiers pas en direction du Sud, s'assurant bien que l'homme la suivait. Mais elle n'aimait pas l'idée qu'il traînat à sa suite, alors elle lui lança :

"Venez donc vous abriter !"

En relevant un peu le parapluie et l'écartant de son épaule, de sorte qu'il puisse recouvrir deux personnes. Ainsi, elle serait bien sûre qu'il allait être à ses côtés. Ce n'était pas le tout qu'elle se retrouve en avant..En cas de danger...

Mais il n'y aurait pas de danger ! Elle l'espérait de tout son coeur, tandis que ses pas les conduisaient lentement mais sûrement à l'atelier de son enfance, au vestige des temps révolus.

"Oh, vous voulez savoir ?"

Elle porta alors sa main libre à la poche de son tablier, jusqu'à sentir le contact du métal froid, ça aurait bien été le tout qu'elle n'ait pas pris les clés avec elle. Mais c'était bon. Ces clés qu'elle seule possédait encore.

"Il semblerait que les voiles de Lysander lui causent bien du souci, on m'a demandé de les réparer alors je m'en vais quérir le matériel..."

Elle laissa la fin de la phrase en suspens un instant, puis repris, comme pensant à voix haute :

"Je me demande... Peut-être le fisher est-il réapparu ? Ou alors... Quelqu'un..?"

Elizabeth ne lui en avait pas dit bien davantage à son bref passage à la Mairie. Si c'était du sabotage, l'affaire n'allait certainement pas s'arrêter là, elle pouvait compter sur ses deux amies pour débusquer le fautif et prononcer la sentence qui s'imposait, mais si c'était le Fisher... Mieux valait espérer qu'il ne monterait pas les marches de la falaise de si tôt...




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Mar 1 Jan - 2:11

Par politesse - et un peu aussi parce que rester sous la pluie n'avait rien d'agréable - Leslie avança docilement pour s'abriter sous le parapluie de la demoiselle. Elle avait raison, après tout : l'atelier de tissage n'était pas si loin. Rien ne pourrait leur arriver entre temps. Rien du tout. Fort de cette conviction et soucieux de ne pas paniquer au moindre bruit, il décida de se concentrer sur ses paroles et ses explications.
Le nom cité lui revint assez facilement en mémoire : au bout d'un moment, les visages devenaient familiers. Le reste cela dit lui plut beaucoup moins. Pas de voile, pas de poisson ; l'équation était simple.
Le Fisher. Non, non. Il n'était pas là. D'un autre côté, entre ça et du sabotage... Même lui, qui ne portait pas ce village dans son cœur (loin de là) n'aurait jamais osé déchirer quoi que ce soit. Tant qu'à faire, autant donner des coups de hache dans la potence.

« Peut-être étaient-elles simplement usées, se risqua-t-il en jetant un coup d’œil au ciel. Et le Fisher... Sauf votre respect, il n'y a pas grand chose à faire. »

Dans un sens, c'était jouissif. Ou juste un peu rassurant, de savoir que personne ici n'était totalement immunisé contre le danger.
D'un autre côté, il ne tenait pas plus que ça à voir cette chose de près.

« Personne n'aurait d'intérêt à abîmer les voiles. »

Ajouté presque sans y penser, l'air de rien ; prudemment. Sous-entendu, "moi en tout cas je n'aurait pas été assez idiot pour ça". Et puis quoi encore ? Allez, passons nous gaiement la corde au cou !
D'un autre côté, encore une fois... Causer du soucis au Conseil aurait été tentant, sans cette menace perpétuelle au-dessus de leur tête.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Mar 1 Jan - 11:27

"Usées..."

Dit-elle doucement à sa propre intention. De toute l'expérience de marin de Lysander, on pouvait s'attendre à ce qu'il sache faire la différence entre la bête usure du temps et un acte de vandalisme... De surcroît, les services de la jeunes filles auraient sûrement été demandés avant que tout ne tombât en lambeaux, pour renforcer les mailles distendues par le souffle inépuisable du vent glacé de leurs côtes.

Mais même sans aller jusqu'à penser tout ça, que quelqu'un leur suggère qu'elles se méprenaient était...Pour le moins inhabituel. Elle tourna la tête vers son interlocuteur, le sourire brièvement estompé d'un voile d'étonnement avant de se repeindre sur son visage.

"...Leslie..."

Finit-elle par prononcer, et enchaîna d'une voix plus basse :

"Ne seriez-vous pas un peu naïf ?"

Ils continuaient à avancer dans le semi-silence ponctué des interventions de la jeune fille. Ils ne croisaient décidément personne, c'était finalement une véritable chance qu'elle soit tombée sur lui quelques minutes plus tôt, car même pour atteindre les plus proches voisins, il aurait fallu faire quelques pas à l'extérieur toute seule, et elle n'en aurait jamais été capable, et l'idée que ses consœurs rentrent à la mairie pour la trouver encore sans aucun matériel l'aurait embarrassée au plus haut point.

"... N'importe qui peut faire des bêtises, vous savez... Elles sont si vites arrivées après tout..."

Acheva-t-elle d'un air mystérieux. Lui de par son ancienneté devait bien le savoir mieux que n'importe quel autre. N'était-il pas venu avec un ami après tout ? Mais le passé était le passé, n'est ce pas ? Et elle lui rendit un dernier sourire, bienveillant(?), tandis qu'elle fit tournoyer un peu le parapluie dans sa main, parce que ça l'amusait.

[HRP : Si tu veux, tu peux annoncer qu'on atteint l'atelier à la fin de ton prochain post, comme ça j'ouvrirai le topic suivant c: Ou alors tu as des idées particulières, auquel cas ça peut bien attendre un tour de plus, ataguiz~ ]




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Etranger
Leslie Baskwill

Inscription : 22/12/2012
Messages RP : 10
Emploi : Balayeur.

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Sam 5 Jan - 0:32

Leslie, inquiet, s'appliqua à fixer obstinément le vide en face de lui. Il valait mieux surveiller alentours, oui ? Regarder la jeune fille ne lui apporterait rien. Rien du tout. C'est ce dont il tenta de se convaincre tandis qu'il faisait attention à ne pas croiser son regard, la mine sombre. En vérité, il craignait surtout d'y voir un sourire ; l'ombre d'une menace. Cette demoiselle faussement ingénue n'avait pas moins que sa vie entre ses mains.
Étrangement, l'inverse était aussi vraie ce jour-là.
Sa question, une fois n'est pas coutume, resta momentanément sans réponse. Leslie préférait se taire tant que cette option lui était permise : à trop parler, on finit toujours par dire des bêtises. Thomas était bavard. Était. Et le passé, en ce cas, lui suffisait à vouloir différer. Il n'était pas naïf, non. Il cherchait juste à se protéger.

Parce qu'une bêtise, oui, est si vite arrivée. Surtout quand on parle avec quelqu'un qui peut décider à tout moment de vous faire pendre.

« Chacun gère la réalité à sa façon, Mademoiselle, répondit-il d'une voix atone, presque absente. Surtout un jeudi. »

En terme d'inquiétude et de stress, ce jour était sûrement pire encore que le suivant. Peut-être parce que, le jeudi, ils espéraient encore. On a beau croire qu'on ne passera pas la semaine, s'y résoudre est une toute autre paire de manche. Même Hisolda Collins, peu importe ses droits, devait craindre pour sa vie.
Il n'eut de toute façon pas l'occasion d'y réfléchir plus longuement ; devant eux, la façade familière de l'atelier s'était enfin dessinée. Et maintenant ? Avait-elle encore besoin de lui ?
Quoi qu'il en soit, elle le lui ferait certainement savoir.


Trembling Crawling across my skin Feeling your cold dead eyes Stealing the life of mine I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies I won't last long in this world so wrong Say goodbye As we dance with the Devil tonight Don't you dare look at him in the eye As we dance with the Devil tonight Hold on, hold on Hold on, hold on - Goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Le fil rouge   Mar 8 Jan - 11:54

Ils avaient tranquillement cheminé le long de la place puis de la ruelle, et se trouvaient à présent enfin devant ce maudit atelier, pourquoi devait-il être si loin alors qu'elle avait régulièrement besoin de s'y rendre ? En plus tout était trop lourd et encombrant pour qu'elle puisse ramener quoi que ce soit à sa nouvelle demeure, alors elle devait toujours effectuer cette périlleuse migration.

Sur le qui-vive, malgré la présence d'un bouclier potentiel, elle s'empara de sa clé et la rentra dans la serrure après une ou deux tentatives manquées, mais le cliquetis rassurant du métal se fit entendre sans trop de mal, et la porte se laissa docilement pousser vers l'intérieur. C'était ouvert.

Un regard furtif à l'intérieur tandis qu'une fine vague de poussière se précipitait vers l'heureuse sortie. Et pourtant non, il n'y avait rien à fuir là-dedans, bien évidemment...

"Entrez Leslie, je ne vous ferai pas patienter dehors."

Dit-elle en secouant son parapluie et le refermant avec précaution.





Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le fil rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le fil rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» led rouge
» La menace Rouge...
» Le Cristal rouge vient d'arriver sur Kirin Tor
» Probleme ecran noir Borne MVS (noir et rouge) Seeben 2 slots
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collinstown :: Hors-RP :: Archives :: Archives RP-