Partagez | 
 

 Marah Lehman, Marâtre cruelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Marah Lehman, Marâtre cruelle   Lun 10 Déc - 15:52







Bienvenue à Collinstown



NOM : Lehman
PRENOM(S) : Maire, Cordelia
SURNOM(S) : Marah, tout le monde l'appelle comme ça, elle n'a jamais supporté que son prénom soit irlandisé d'où son « réel » surnom : Marâtre.
AGE : 31 ans
SEXE : Féminin
PROFESSION & ETRANGER/VILLAGEOIS : Villageoise et Marâtre, s'occupe des orphelins
ORIENTATION : Drôle de question.



Physique & mental



PARTICULARITES PHYSIQUES :
Marah est une jolie femme, personne ne peut le nier, elle incarne presque la femme fatale. Cette longue chevelure blonde avec laquelle le rouge de la passion, le rouge du sang, se marie complètement, cette peau ivoire et ses yeux... Noirs. Peu commun. Marah a les yeux profonds, aussi sombres que son caractère, les sourcils souvent froncés, trahissant sa personnalité dure et sévère.

Toujours habillée de rouge, toujours maquillée de rouge, vous ne verrez que très rarement Marah sans sa couleur fétiche. Peu discrète, effectivement, mais elle ne s'en préoccupe pas des masses, la vie continue, non ? A part ça, quelques détails. Marah mesure environ 1m65 pour un poids plus que correct. Elle se promène toujours en robe, toujours très coquette. Comme un peu tout le monde, elle s'est mise à piocher dans les vêtements des sacrif.. étrangers, alors il n'est pas rare de la voir troquer ses longues robes d'antan pour des plus courtes, mais elle se refuse à toutes utilisations de jeans et autres pantalons, une femme doit rester femme !


PSYCHOLOGIE :
Ola... Mieux vaut ne pas emmerder la Marâtre, sauf si vous souhaitez qu'elle trouve un bon argument pour vous présenter comme sacrifice potentiel au Conseil. Et vous pouvez être sûr que si elle vous menace de le faire, Marah le fera. Très rancunière, n'hésitant pas à se venger de tout et n'importe quoi, autoritaire, têtue et insupportable. Marah est une femme, quoi.

On ne peut pas également dire que ce soit le genre de personne à être patient. La Marâtre est exigeante et peu aimable, que ce soit avec les adultes ou les enfants dont elle a à s'occuper. Une main est si vite arrivée dans un visage. Elle n'a pas l'habitude qu'on réplique, et quand on le fait, Marah se pose toujours en victime devant le Conseil... Et puis après tout, sans elle, que deviendraient les enfants ? Elle a été la seule à pouvoir diriger d'une main de fer tout ce petit monde. Marah est crainte des orphelins, tous savent qu'il vaut mieux se tenir à carreau s'ils veulent leur dîner. Ils doivent tous l'appeler Mademoiselle, le premier « Maire », « Marâtre », « Maman » (quelle horreur) ou « Madame » qu'elle entend... Les objets volent dans la pièce. Elle est bien capable de courir dans tout le village pour rattraper le petit con qui a osé l'appeler autrement ou qui a fait une remarque ou n'importe quoi en fait. Elle martyrise un peu tout le monde, la plupart des enfants est passée par la case punition. Et ce n'était pas beau à voir. La pire punition a transformé un enfant turbulent et gênant en un petit esclave doux comme un agneau. Pour sûr que lorsqu'on se retrouve attaché à une clôture lorsque le Devour s'approche lentement de vous... Ca vous coupe l'envie de faire chier le monde.

Oui, effectivement, Marah peut devenir complètement folle et torturer mentalement des enfants. La Marâtre est cruelle et ne veut pas de perdants dans son équipe. Les orphelins sont des bouches à nourrir, ils ne grandissent plus et sont plus un poids pour la communauté (et surtout pour Marah) qu'autre chose... Ils ne feront jamais grand chose, quoi. La jeune femme se demande encore pourquoi on ne les sacrifie pas tous.

A part ça, comme la plupart des gens, Marah a peur de mourir, peur des cauchemars... Et se réfugie souvent au fin fond de sa chambre ou de l'église lorsque les cloches se mettent à sonner. Elle n'a pas peur pour les orphelins, ils en ont vu d'autres, ils ont leurs habitudes aussi. Généralement, ils restent loin d'elle.. La Marâtre pourrait vous pousser vers le danger pour ralentir sa progression. Ce n'est pas une femme digne de confiance. Mais bon, elle fait l'appel chaque samedi matin tout de même. Les vivants sont priés de se présenter à l'école.

Lorsque l'on voit la jeune femme et qu'on l'a connue avant... On se dit qu'il est loin le temps où Marah était.. Une nonne.


EQUIPEMENT :
Marah aime martyriser avec une cravache, une règle en fer, ou gifler avec ses ongles bien sortis. A part ça, non, rien... Tout ce qui peut lui tomber sous la main quoi.



Biographie




CONTEXTE FAMILIAL :
Marah est née dans une famille aisée et terriblement croyante. Toujours obligée d'être la petite fille modèle qu'on voulait qu'elle soit, la petite Maire est pourtant très vite devenue une petite peste, pourrie gâtée et capricieuse. Elle menait la vie dure à toute la famille. Arrivée à l'adolescence, elle compris que sa famille n'était pas réellement du coin, du moins, elle avait d'autres origines. Elle exigea donc qu'on l'appelle Marah, comme elle était censée s'appeler à la base, sans le côté irlandais. Il n'y a que les « vieilles » personnes qui l'ont réellement connue sous son vrai prénom qui continuent à l'appeler Maire -et elle déteste ça-, pour le reste, tout le monde s'est fait une raison, Marah ce sera.

Lorsque Marah eut 17 ans, ses parents décédèrent loin de Collinstown lors d'un petit voyage pour les affaires. Elle le vécu plutôt mal, c'était quand même les parents... Recueillie par le pasteur, ami de longue date de la famille, il profita plus ou moins de son état mental pour pousser la jeune adolescente à se réfugier dans la religion et devenir une soi-disant meilleure personne. Ce que, bête comme elle était, et sans aucune idée de ce que la vie lui réservait, Marah fit.


CONTEXTE SOCIAL :
Comme dit précédemment, Marah devint bonne sœur à l'église à l'âge de 17 ans. A partir de là, elle fut prise en charge et recadrée, ce qui n'avait pas été de tout repos... Mais la jeune fille n'était pas celle que le village voyait le plus, alors quand son ancienne attitude refaisait surface, peu de gens pouvaient s'en plaindre...

A côté de ça, elle était probablement une des préférées du pasteur... Ce vieux sale n'avait jamais les yeux ou les mains dans les poches. Même marié. Il n'avait pas vraiment honte. C'est pourquoi, quand la décision fut prise de sacrifier le pasteur, Marah ne se retint pas pour appuyer très fortement ce choix !

A part ça, Marah n'a jamais réellement eu d'amis. Très solitaire et de toute façon complètement insupportable, elle ne compte pas sur les autres pour se sauver. Enfin si, il faut bien des gens à sacrifier pour qu'elle, elle ne le soit pas !


COLLINSTOWN :
Marah n'a jamais eu l'occasion de la quitter, cette ville. Elle ne l'a jamais trop appréciée, elle et ses habitants. La jeune femme rêvait de célébrité, d'un grand palais, d'être une petite princesse.. Mais non. Elle aurait été parfaite pour ce rôle, mais... Non. La vie est dure.

Il n'y a pas grand chose à raconter sur la période avant l'arrivée de l'Etranger, Marah était une fille connue du village, comme tout le monde, mais que peu de gens rencontraient réellement. Connue par simple réputation donc. Quand tout se gâta, avec la malédiction et tout le tsoin tsoin, la plus âgée des bonnes sœurs, encore en vie, reconvertit l'école en endroit pour vivre pour les enfants et prit soin des orphelins. Malheureusement pour elle, elle ne fit pas long feu dans ce nouveau chaos... Marah choisit donc de prendre sa place, à la surprise de tout le village. Qui l'aurait cru ?

Evidemment, si la jeune femme avait pris cette décision, ce n'était pas pour rester avec ces petits amours d'enfants... Avec un total contrôle sur l'école, tout le monde fut forcé d'accepter qu'elle était parfaite pour ce rôle, malgré ses méthodes pas très faciles... Après tout, ce n'était que des orphelins, sans rien ni personne, qui s'occupait de ce qu'ils devenaient ? Maintenant avec un rôle « important », Marah ne craignait plus autant le sacrifice. Il n'y avait que cela qui comptait. Le nouveau Conseil avait été mis en place par des gamines, elle ne leur faisait pas confiance et préférait ne pas avoir affaire à elles, même si, les rares fois où elle avait pu les croiser, Marah était restée complètement irréprochable. Ne pas s'en faire des ennemies, c'était quand même important...

Il est arrivé, de rares fois, que Marah s'allie à certains enfants pour sauver leurs peaux. Mais ce n'est qu'en cas d'extrême urgence et quand la situation ne laisse pas vraiment d'autres solutions ! Allez pas croire que ça en fait l'amie des enfants !



Joueur/euse



A-t-on affaire à une demoiselle ou un monsieur ? : Mah yé soui touyour oune demoichel
Votre prénom ou pseudo si vous le voulez bien : Mah yé mapelle touyour Cathych
Votre âge : Mah yé touyour 21 ansh
Votre moyenne de connexion : Mah yé mé connecté kan yé peu hé
Comment avez-vous connu le forum ? Mah yé soui oune autré compto dé mishe Roiseh
Avez vous beaucoup d'expérience en RP ? Mah yé di ouish
Un dernier mot ?Ou Mah ou mah yé ou mah ou mah ou mah yé

Je reconnais avoir lu et accepté le règlement de Collinstown 
et m'engage à en respecter les termes.


Code bon, yé m'auto-valide car yé écrit moi-même lou règlement



Signature : Marah Lehman



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Marah Lehman, Marâtre cruelle   Lun 10 Déc - 17:46

Je te VALIDE. Et mention spéciale pour ta présentation.




Double compte : Aedan Lowe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com



avatar
Villageois
Marah Lehman

Inscription : 10/12/2012
Messages RP : 6
Emploi : Marâtre

MessageSujet: Re: Marah Lehman, Marâtre cruelle   Lun 10 Déc - 20:54

Merci mademoishelle

Je vais poster mes liens familiaux dès qu'un pote rapportera sa science pour répondre à une question de ouf guedin !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Marah Lehman, Marâtre cruelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marah Lehman, Marâtre cruelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les 'Jins Putrides baignant dans les Marécages de Koko~
» La mort d'un Maréchal
» Maréchaussée et de la Police Provençale
» [dessins] Marà gribouille aussi
» Maréchaussée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collinstown :: Commencement... :: Présentations des personnages :: Fiches des villageois validées-