Partagez | 
 

 Elizabeth Adams, Soleil noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Le Conseil
Elizabeth Adams

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tyran officiel.

MessageSujet: Elizabeth Adams, Soleil noir   Mar 27 Nov - 10:12







Bienvenue à Collinstown



NOM : Adams
PRENOM(S) : Elizabeth
SURNOM(S) : Elly pour les personnes les plus intimes. En clair, pas pour vous.
AGE : 20 ans depuis bien longtemps.
SEXE : Féminin.
PROFESSION & ETRANGER/VILLAGEOIS : À la tête du nouveau conseil.
ORIENTATION : Elle garde ça pour elle. De toute façon, vous ne l'intéressez pas.



Physique & mental



PARTICULARITES PHYSIQUES :
La chose la plus notable chez Elizabeth est évidemment sa tenue et son indéniable prestance qui jure totalement avec le reste du village et de ses habitants. Elle n'est, après tout, pas n'importe qui. La seconde chose que l'on peut remarquer chez Elizabeth est son regard couleur rubis. Une couleur naturelle et de naissance qui lui aura valu quelques soucis, tant les préceptes et les normes religieuses pèsent (ou pesaient, à voir) sur leur vieille société. Pour finir, elle est plutôt grande du haut de son mètre soixante-dix, sûrement une affaire de gênes exotiques qui traînaient par là.

PSYCHOLOGIE :
Elizabeth est l'incarnation même du tyran au caractère exécrable. Elle sait qu'elle en a de toute façon le droit et elle ne s'en prive absolument pas, son but étant de sauver sa peau et de vous faire vivre l'enfer. Elle déteste les gens, à part ses deux seules et uniques amies, et vous le fera bien savoir. Elle ne respecte absolument personne car tous ne sont de toute façon que des larbins et des sacrifices potentiels. Habituée des actes et des colères extrêmes, les villageois ont pris également l'habitude de tout faire pour se faire bien voir d'elle, pratiquant le cirage de bottes sans aucune retenue afin d'éviter de se retrouver sacrifié sans raison véritable. Elizabeth est donc, pour tous, une personne détestable et parfois aussi dangereuse que les créatures qu'ils essaient tous d'éviter.

Mais derrière ça, Elizabeth n'est pas aussi confiante qu'elle voudrait vraiment l'être et son obsession de toujours trouver une personne à sacrifier démontre à la perfection sa propre peur d'y passer, ce qui s'explique assez logiquement en fait, puisqu'elle a bien failli ne plus être là aujourd'hui. Plus fragile psychologiquement qu'elle veut bien le montrer, ses crises de colère hystérique ne sont qu'une partie de son inquiétant lunatisme, pouvant revêtir des formes aussi variées que l'euphorie inexplicable et la dépression la plus profonde, en passant par une peur et une paranoïa incontrôlables. Elizabeth ne fait confiance à personne à part Hisolda et Roise qui l'accompagnent depuis toujours lui semble-t-il, et derrière lesquelles elle n'hésite pas à se réfugier lorsque le besoin s'en fait sentir.

Elizabeth n'est pas si forte que ça.

EQUIPEMENT :
Son rang est son arme principale. Elle le seconde toutefois d'un fouet, plus pour le symbole que l'efficacité, qu'elle a été bien heureuse de trouver par hasard, ainsi que d'un poignard dissimulé dans ses vêtements.



Biographie




CONTEXTE FAMILIAL :

Elizabeth est issue d'un milieu relativement aisé, ce qui s'explique facilement par la condition de son père qui a donc été le dernier maire en date de Collinstown et qui, avant même cela, était avocat de son état, ayant fait ses études dans les plus grandes écoles britanniques de l'époque. Elizabeth n'a donc jamais eu aucun problème d'ordre matériel et financier. Précisons que si son père seul est évoqué, c'est parce que sa pauvre mère est décédée lorsqu'elle mit Elizabeth au monde, la vie étant ce qu'elle est. De ce fait, elle n'a jamais eu que son père comme parent et entretenait avec celui-ci une relation extrêmement forte et profonde, qui jurait quelque peu avec l'image que tous se faisaient de son père : un homme de poigne, intraitable, qui savait ce qu'il voulait et qui savait l'imposer mais qui était respectable et respecté par tous tant il prenait soin de toujours faire au mieux et au plus juste, même s'il gardait ses bons sentiments pour sa fille unique.

Une belle relation qui malheureusement éclata en même temps que les cauchemars de l'Étranger gagnaient Collinstown. Elizabeth vit toujours dans son unique maison, les appartements d'elle et son père se trouvant à l'étage de la mairie.

Du côté des êtres aimés, Elizabeth n'a jamais ouvert son cœur et son père a vite abandonné l'idée de l'enchaîner à un mari, préférant garder son influence paternel afin de guider sa fille sur les chemins qu'il souhaitait. La jeune fille a évidemment été souvent et régulièrement courtisée, mais toujours son silence et son dédain faisaient office d'irrévocable réponse.

CONTEXTE SOCIAL :

Au niveau scolaire, Elizabeth n'est jamais allée à l'école. Du fait de sa condition sociale, son éducation fut faite par les meilleurs professeurs que son père pu trouver, ce qui en fait d'elle quelqu'un de très cultivé. Son père voulait d'elle qu'elle se lance dans la politique, en gros qu'elle suive la même voie que lui. C'est donc dans cette optique qu'Elizabeth fut élevée et éduquée.

Par rapport à sa sociabilité, comme cela a été précisé plus haut, Elizabeth déteste les gens et ne leur fait pas (plus?) confiance. Elle se contente de les mépriser, de les soumettre et de les faire trébucher sur le chemin du mouton le plus proche. Elizabeth n'a de toute façon pas souvent eu l'occasion de tisser des liens avec les autres enfants du village, la faute à la distance sociale qui la séparait des fils et filles de paysans. Ses seules occasions furent pourtant les bonnes et Elizabeth ne manqua pas de se lier d'une profonde amitié aux jeunes filles qui avaient eu l'occasion de passer un moment à la mairie pour diverses raisons, Hisolda, Roise et Aghna en tête.

Désormais, les seules personnes qui comptent encore pour elle sont bien évidemment Hisolda et Roise.

COLLINSTOWN :

Elizabeth est née à Collinstown, à l'époque où la vie y était encore agréable, durant un mois de Novembre, fille unique du maire de l'époque et de sa jeune femme qui ne pu profiter bien longtemps de sa fille. Une vie agréable bien que relativement solitaire, au milieu des livres et des professeur. Mais une vie agréable tout de même.

Un calme malheureusement brisé par l'arrivée de cet Étranger. La réaction d'Elizabeth fut la même que celle des autres : une méfiance absolue envers cet homme qui n'était pas des leurs, son asociabilité naissante n'arrangeant pas ses préjugés. La suite des événements donnèrent malheureusement raison à leurs doutes envers l'homme et, avec son amour pour l'une de ses amies, Aghna, il entraîna le village à sa perte.

Et Elizabeth se doutait bien que plus rien ne serait comme avant, lorsqu'elle assista à la mise à mort de l'Étranger après avoir essayé, avec ses deux autres amies, de ramener Aghna à la raison, sans succès. Et encore une fois et malheureusement, l'avenir lui donna raison, lorsque les morts se suivirent, se ressemblant toujours, et lorsque les cauchemars apparurent, toujours plus effroyables.

Mais son pire cauchemar fut probablement le jour où elle perdit son père. Son propre père, terrassé par la folie, terrassé par les ombres qui enveloppaient désormais Collinstown. Son propre père qui, le regard sombre, enserra le cou de sa fille avec la sincère et folle volonté de la sacrifier pour sauver le village et pour se sauver lui-même. Malheureusement pour lui et heureusement pour elle, Elizabeth parvint à se saisir du couteau le plus proche et à trancher la gorges de ce parent qui l'avait oubliée au milieu de son aveuglement. Comme il le voulait, il y eut un sacrifice ce jour-là.

C'est après ce jour qu'Elizabeth refusa d'accorder de nouveau amour et confiance aux autres, Roise et Hisolda à part. Traumatisée et désormais bien décidée à sauver sa peau, Elizabeth reconstitua, en sa qualité de fille du dernier maire, le conseil de Collinstown avec ses deux dernières et seules amies, s'assurant désormais que tous obéiraient à leurs volontés et que des sacrifices seraient trouvés.

Et ce même et surtout s'il s'agissait du premier étranger venu.



Joueur/euse



A-t-on affaire à une demoiselle ou un monsieur ? : Une demoiselle.
Votre prénom ou pseudo si vous le voulez bien : Morgane / M.Fate.
Votre âge : 19 ans.
Votre moyenne de connexion : Environ huit jours dans la semaine.
Comment avez-vous connu le forum ? Va savoir.
Avez vous beaucoup d'expérience en RP ? De nombreuses années derrière moi, oui.
Un dernier mot ? GO PLAGUE GO.

Je reconnais avoir lu et accepté le règlement de Collinstown
et m'engage à en respecter les termes.


-



Elizabeth
Adams



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Le Conseil
Hisolda Collins

Inscription : 17/11/2012
Messages RP : 13
Emploi : Tisseuse et gardienne du cimetière

MessageSujet: Re: Elizabeth Adams, Soleil noir   Mar 27 Nov - 12:26

Bienvenue et merci de l'intérêt que tu prêtes à notre forum =)

Cependant je suis au reg-

je dec, t'es bien sûr validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runamei.tumblr.com
 

Elizabeth Adams, Soleil noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Faire sa fiche de Personnage [Soleil Noir]
» Faction Anima Tactics (Choix)
» Jung Tag Hoongk, un Terroriste de Classe Interstellaire.
» Introduction de Altorane (Jdr Soleil Noir)
» Introduction de AunBen (Jdr Soleil Noir)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collinstown :: Commencement... :: Présentations des personnages :: Fiches des villageois validées-